Reprenons le chemin du salon EICMA de Milan où les plus grands constructeurs moto ont présenté leurs dernières nouveautés. Après avoir passé en revue les nouveaux modèles BMW, Suzuki et Ducati, c’est au tour des nouvelles nées Yamaha de passer sous notre coup de projecteur.

YZF-R6

Norme Euro4 oblige, Yamaha a du revoir en profondeur sa gamme moto pour pouvoir répondre à la norme. La sportive YZF-R6 n’a pas échappé à la règle et se met en conformité avant de pouvoir devenir la future moto du team GRT Yamaha Official World SSP Team au prochain championnat du monde Supersport. Cette machine sportive se pare de nombreuses assistances électroniques mais aussi de composants racing. La YZF-R6 se dote également d’un échappement Akrapovic Evo en titane, d’un double disque avant, d’une fourche télescopique et d’un système de freinage Brembo. L’ensemble des composants destinés à la course seront disponibles dans le réseau Yamaha pour permettre à chacun de personnaliser sa moto à sa convenance.

/photos-motos/yamaha-yzf-r6-racing_hd

XSR 900 Abarth

Pour les fans de néo-rétro, Yamaha a également dévoilé la XSR 900 Abarth, une machine au look café racer limitée à seulement 695 exemplaires. Yamaha s’est donc associé au célèbre préparateur auto italien pour concevoir cette moto furieusement vintage. Dans les grandes lignes, cette XSR 900 Abarth reprend les mêmes caractéristiques que la XSR 900 dont elle est tirée, la position de conduite a toutefois été davantage portée vers l’avant. Cette néo-rétro intègre notamment des guidons bracelets, une selle monoplace et des éléments en fibre de carbone sur la coque de selle, le garde-boue avant ou encore la tête de fourche. Côté échappement, la XSR 900 Abarth peut compter sur une ligne Akrapovic en titane avec double silencieux.

Produite à seulement 695 exemplaires, cette Yamaha XSR 900 Abarth sera d’abord mise en vente sur internet le 17 janvier à 14h. Les 600 machines restantes seront réparties entre les concessionnaires européens au cours du mois d’avril.
Peut-être aurez-vous la chance d’en admirer une chez Le Brasseur ?

/photos-motos/yamaha-xsr-900-abarth_hd

Concept T7

L’esprit de le XT600Z Ténéré se retrouve ancré dans ce nouveau concept bike baptisé sobrement T7. Ce trail bâti sur la base d’une MT-07.  Ce prototype, qui devrait ensuite être décliné en série au cours de l’année 2018, se muni d’un tout nouveau châssis avec fourche KYB. Ce concept bike intègre également un réservoir en aluminium, de 4 phares à LED, d’un échappement Akrapovic sur mesure et un carénage et sabot de protection en carbone.

Pas de doute, cette machine saura susciter des envies de grands voyages et de rallye Dakar dans l’esprit des motards aventureux !

/photos-motos/concept-yamaha-t7-piste_hd

Yamaha Tricity

Côté scooter, Yamaha a annoncé son tout nouveau Yamaha Tricity de 125cm3 muni d’un nouveau moteur Blue Core et d’un nouveau châssis. Répondant désormais à la norme Euro4, ce scooter à trois roues est propulsé par un moteur Blue Core 4 temps à refroidissement liquide plus performant et surtout plus économique en termes de carburant. Pour sa part, le châssis affiche désormais un empattement de 1.340 mm, soit 40 mm de plus que la version précédente du Tricity. Ce n’est pas tout puisque la selle a elle aussi été changée. Le coffre offre plus de place et peut aisément abriter un casque intégral. Enfin, le réservoir atteint maintenant les 7.2 litres de capacité pour plus d’autonomie tandis que l’éclairage se fera intégralement par LED.
Plusieurs coloris seront disponibles à l’instar des teintes jaunes, bleues, grises mat et blanches. De quoi satisfaire toutes les envies !

/photos-motos/scooter-3-roues-yamaha-tricity_hd

D’elight 125

Le scooter Yamaha D’elight 125 a eu lui aussi droit à une petite remise à niveau à l’occasion de son passage à la norme Euro4. Doté d’un look plus moderne, le scooter D’elight 125 de Yamaha intègre un nouveau châssis et un moteur monocylindre Blue Core. Cette nouvelle motorisation assure notamment une meilleure combustion et un refroidissement plus efficace pour garantir une consommation de carburant plus faible. D’ailleurs, Yamaha a pensé à augmenter la capacité du réservoir qui passe de 4.4 à 5.5 litres de capacité.

Grâce à l’apparition d’un nouveau châssis, le scooter du constructeur nippon peut désormais intégrer une selle biplace de 630 mm de longueur et de 800 mm de hauteur sous laquelle se cache un coffre capable d’accueillir un casque intégral. De nouveaux repose-pieds ont également été ajoutés pour apporter davantage de confort au pilote.

Avec un poids toujours stabilisé en dessous des 100kg (99kg tous pleins faits), ce scooter D’elight a encore de beaux jours devant lui !

/photos-motos/scooter-yamaha-delight-125_hd

TMax

La gamme TMax a elle aussi bénéficié d’une mise en conformité avec la norme Euro4. Yamaha a mis les petits plats dans les grands en dévoilant non pas une mais trois nouvelles versions de son maxi-scooter TMax. Les trois modèles TMax, TMax SX et TMax DX disposent tous de la même base technique mais se distinguent par leurs coloris et équipements. Ainsi, l’ensemble de ces trois versions disposent d’un moteur bicylindre en ligne de 530 cm3 à refroidissement liquide et transmission automatique. Cette motorisation est accompagnée d’un nouveau silencieux compact et d’une boîte à air repensée. Les maxi-scooters embarquent également plus d’électronique avec notamment le Yamaha Chip Controlled Throttle qui permet l’arrivée d’aides à la conduite tel que le contrôle de traction TCS.

Ce nouveau millésime du TMax adopte également un cadre en alliage d’aluminium et un bras oscillant plus long de 40 mm  pour un poids total allégé de 9 kg par rapport à la génération actuelle.

La version TMax SX se distingue par son coloris gris mat et ses roues bleues. Doté de finitions plus soignées et de deux modes de conduite (Town et Sport), c’est la version haut-de-gamme du TMax. A noter que ce scooter est compatible avec l’application mobile My TMax qui permet par exemple de suivre son scooter par GPS, d’être averti en cas de batterie faible ou encore d’actionner son klaxon et son phare à distance. 

Pour sa part, le TMax DX reprend les fonctionnalités du SX mais propose en plus un régulateur de vitesse Cruise Control activable dès 50km/h, un pare brise réglable électroniquement, de poignées et d’une selle chauffante ainsi qu’un amortisseur arrière réglable en précharge et en détente. Ce modèle DX est en outre proposé avec un coloris spécifique baptisé Phantom Blue.

/photos-motos/tmax_yama

Nous vous tiendrons informés de l’arrivée de ces nouveaux modèles en concession.


LE BRASSEUR Moto Center - Z.I. Bell - Rue Paul Emile Victor - 85000 La Roche sur Yon - 02 51 37 05 59